Faire un don

Défendre notre secteur du patrimoine

Membres de l'équipe de Muséoparc. PHOTO : Catherine Lindquist

La Connexion Patrimoine de la Capitale continue à défendre les exigences de notre secteur du patrimoine et à promouvoir tout ce qu’il a encore à offrir lors ces temps difficiles, et le fera encore, dès que les temps meilleurs retourneront.

Conscients des difficultés que rencontrent de nombreux membres de notre communauté patrimoniale et du soutien dont ils pourraient bénéficier, nous offrons désormais aux nouveaux membres de la Connexion 2020 une adhésion gratuite.  Pour devenir membre, inscrivez-vous ici.  Nous rembourserons également les frais d’adhésion du 2020 aux membres actifs qui ont des difficultés financières.

Le 12 mai prochain, les membres bénéficieront d’un atelier de formation en ligne d’une demi-journée sur la communication en temps de crise, animé par l’experte Heather Badenoch, « Village PR ».  Les membres peuvent s’inscrire ici (les frais sont désormais supprimés, en raison de la pandémie).

Sur le plan de la communication, nous continuons à nous inspirer des grandes initiatives en matière du patrimoine dans la Capitale et à les mettre en valeur.  Nous félicitons l’Institut canadien de conservation et le Réseau canadien d’information sur le patrimoine pour avoir fait don de leur équipement de protection individuelle (EPI) à l’Hôpital d’Ottawa. Et, au « Sons of Scotland Pipe Band » qui a eu l’initiative de jouer le cornemuseur écossais pour les personnes âgées séquestrées dans les résidences de l’Île de Porter lors de la Journée nationale du tartan, le 6 avril dernier.  Le Cornemuseur-Major Bethany Bisaillion a été rejoint par ses collègues cornemuseurs, jeune batteur et danseurs des Highlands, à la grande satisfaction des résidents, dont notamment deux sœurs remarquables : Grete Hale, chef d’entreprise, leader de communauté de longue date et championne du patrimoine, et, Gay Cook, écrivaine gastronomique.  Grete était charmante avec sa veste en serge rouge et son kilt en tartan Fraser, Gay portait exactement la même tenue; elles avaient l’air allègre surtout lorsque la famille arrivait pour saluer. Ce fut pour moi un grand plaisir d’échanger avec elles des vœux printaniers (et de sentir la présence de leur autre sœur aussi spéciale, la regrettée Jean Pigott, leader civique et touristique).

En terminant cette fin du Mois de la sensibilisation aux archives, ceci incite des moments variés, qu’ils soient édifiants, surréalistes ou tristes, qui pourraient constituer une archive exceptionnel de notre époque.  Comment captez-vous les expériences vécues pendant la pandémie pour les futures générations ?  Ou aidez-vous les autres à le faire ? Au long du mois de mars, le Musée Goulbourn a encouragé les familles à créer le projet « Ma famille est…» où les participants devaient créer une exposition sur l’histoire de leurs familles en utilisant des objets trouvés dans leurs maisons (en anglais).

Et Ingénium a récemment lancé une initiative appelée #ConserverEnQuarantaine qui examine le positionnement inimitable des conservateurs pour interpréter en temps réel la signification de ce moment historique.

Notre nouvelle coordinatrice de la communication, Trisha Booth, se réjouit de contribuer au partage de ces initiatives et d’autres. Récemment diplômée de l’Université Concordia, nous sommes heureux d’accueillir Trisha (virtuellement) à bord !

Catherine Lindquist,
Directrice générale